Bienvenue
Matchs
Actualités
Vidéos
Classement
Matchs
Derniers Matchs
Prochains Matchs
Ligue des Champions
Journée 1
Total Africa Cup of Nations
Journée 1
Actualités
Analyses & commentaires
25 Mai
22:05
Coupe du Roi: Valence sacré centenaire, le Barça finaliste amer

Valence déloge le quadruple tenant! L'année de son centenaire, le club valencien a enfoncé un FC Barcelone en pleine déconfiture (2-1) samedi en finale de Coupe du Roi, fragilisant l'entraîneur blaugrana Ernesto Valverde qui a dû être conforté publiquement par son président.

Dans la touffeur du stade Benito-Villamarin de Séville, les Valenciens ont frappé en contre par le Français Kevin Gameiro (21e) et l'Espagnol Rodrigo Moreno (33e). Et le Barça, encore marqué par sa récente humiliation européenne, n'a pu que réduire le score par son capitaine Lionel Messi (73e), ratant le doublé Liga-Coupe et laissant Valence filer vers le huitième sacre en Coupe du Roi de son histoire, le premier depuis 2008.

"Un club comme Valence mérite davantage de bonheurs comme celui-ci. Je n'ai pas de mots, a réagi le capitaine valencien Dani Parejo. Nous avons écrit l'histoire dans une saison très significative pour nous, l'année de notre centenaire."

Comment les Catalans se remettront-ils de cette fin de saison en queue de poisson ? Alors qu'un fabuleux triplé Liga-Coupe-Ligue des champions leur tendait les bras début mai, ils n'ont remporté que le Championnat d'Espagne et sont apparus durablement plombés par leur déroute en demi-finale de C1 à Liverpool (3-0, 0-4).

Sans ressort, ils ont abandonné samedi leur couronne de Coupe du Roi après quatre sacres d'affilée, manquant de peu leur 31e titre et un quintuplé consécutif inédit dans l'histoire de la compétition.

Le grand perdant du soir s'appelle Ernesto Valverde: l'entraîneur barcelonais n'a pas trouvé les clés pour remobiliser ses troupes contre Valence. Et il a fallu que son président Josep Maria Bartomeu prenne la parole après le match pour le confirmer dans ses fonctions. "Ernesto a un contrat pour l'an prochain. Il est l'entraîneur", a assuré le dirigeant.

- Gameiro récompensé -

Reste que le style de jeu de Valverde, si calculateur, se retrouve sous le feu des critiques, loin de l'audacieux jeu de passes à la barcelonaise. Et l'intersaison s'annonce chaude pour le "Txingurri" (La Fourmi, en basque), qui risque fort de déchanter tout l'été malgré un contrat récemment prolongé au moins jusqu'en 2020.

"Quand on est entraîneur, on est toujours disposé à essayer de renverser la situation", a rétorqué Valverde, se montrant désireux de continuer.

Messi a eu beau soutenir vendredi son entraîneur, il a eu beau appeler ses partenaires à "bien finir" la saison, la finale de Coupe du Roi a illustré les maux de l'équipe blaugrana, sans idées en l'absence de nombreux joueurs blessés (Suarez, Dembélé, Ter Stegen...).

Pour ne rien arranger, les Catalans ont fait preuve d'une fébrilité défensive coupable, à l'image de Clément Lenglet, appelé cette semaine pour la première fois avec l'équipe de France.

Sur l'ouverture du score, les deux défenseurs centraux barcelonais ont naïvement laissé seul Kevin Gameiro, qui a effacé Jordi Alba d'un crochet et marqué sous la barre (21e).

- Vieux démons -

Ce premier but a bien reflété le scénario du match, entre un Barça dominateur stérile et un Valence efficace en contre. Et les Valenciens ont enfoncé le clou à la demi-heure de jeu, Carlos Soler débordant sur la droite avant de centrer fort pour Rodrigo (33e).

Evidemment, le Barça s'est retrouvé confronté à ses vieux démons et Messi, trop isolé, n'a pu que rarement s'extraire de la nasse.

A la pause, Valverde a essayé de faire bouger les lignes: Arturo Vidal et Malcom sont entrés et aussitôt, le Barça a été plus menaçant. Messi a fait courir un frisson lorsque son petit extérieur du pied a heurté l'intérieur du poteau (56e).

Puis l'Argentin a ramené un temps l'espoir en expédiant au fond un ballon repoussé par le gardien après une tête de Lenglet (73e), mais cela n'a pas suffi.

Valence a pu exulter: qualifié pour la prochaine Ligue des champions, vainqueur de la Coupe du Roi, le club "che" a vécu un mois de mai euphorique. Tout l'inverse du Barça, renvoyé à ses doutes et ses déchirements.

25 Mai
21:52
Le Bayern gagne la Coupe d'Allemagne avec deux buts de Lewandowski et réussit le doublé
25 Mai
21:34
Bayern: Tolisso fait son retour en finale de Coupe d'Allemagne
25 Mai
21:28
Coupe du Roi: Valence sacré centenaire, le Barça finaliste amer
25 Mai
20:41
Italie: Naples finit par une défaite
25 Mai
20:28
Le Bayern gagne la Coupe d'Allemagne avec deux buts de Lewandowski et réussit le doublé
25 Mai
19:03
Mondial U20: la France débute par une victoire contre l'Arabie Saoudite
25 Mai
17:50
"On ne va pas leur tirer dessus": Diacre protège ses joueuses après la Thaïlande
25 Mai
17:39
Transfert: le jeune talent Jovic espère quitter la Bundesliga
25 Mai
17:32
Coupe d'Allemagne: Robben-Ribéry sur le banc pour la finale
Actualités précédentes
07 Mai
08:39
PSG – Mercato : Edinson Cavani-Thomas Tuchel, divorce en vue ?

L’attaquant du Paris Saint-Germain, Edinson Cavani, s’imagine aller au bout de son contrat, qui court jusqu’en 2020. Pas son entraîneur, Thomas Tuchel.

Le débat est donc posé aujourd’hui dans les colonnes du quotidien régional, Le Parisien : Edinson Cavani a-t-il encore un avenir au Paris Saint-Germain ? La réponse, douce évidence, n’est pas vraiment la même pour le joueur et pour son entraîneur, l’Allemand Thomas Tuchel. Dans l’esprit de ce dernier, en effet, le meilleur buteur de l’histoire du club parisien (192 buts marqués depuis 2013), aujourd’hui âgé de à 32 ans, n’est plus (du tout) un joueur indispensable. Actuellement blessé, il ne serait plus vraiment le combattant infatigable de ses débuts.

Toujours selon le quotidien, Tuchel ne serait pas contre l’idée que ses dirigeants travaillent rapidement sur un transfert de Cavani. Quand ? Dès cet été ! El Matador est en fin de contrat au mois de juin 2020, une éventuelle prolongation n’a pas été imaginée une seule seconde et le club imagine (déjà) une opportunité d’encaisser une indemnité de transfert qui pourrait se chiffrer autour de 40 ou 50 millions d’euros.

Problème, Edinson Cavani, lui, n’a aucune intention de partir. Il entend aller au bout de son contrat et partir libre en 2020 avant de connaître une dernière aventure.

L.T.

Amoureux du foot, votre APPLICATION BUTFOOTBALLCLUB est disponible.

La version IOS (iPhone) est disponible sur l’App Store

La version Android (Samsung) est disponible sur Google Play

07 Mai
08:39
Stade Rennais : Julien Stéphan soutient le FC Nantes face aux arbitres

Pour Julien Stéphan, l’arbitrage français a fait en sorte d’avantager les gros lors des demi-finales de Coupe de France OL – Rennes et PSG – FC Nantes.

Si le FC Nantes dans son ensemble a pesté contre l’arbitrage à l’issue de la victoire du PSG en demi-finale de la Coupe de France (3-0), les Canaris ont été soutenus … par leurs meilleurs ennemis rennais.

Présent en conférence de presse ce jeudi, Julien Stéphan – qui a qualifié son club pour la finale en battant l’OL à Lyon (3-2) – a vu des bizarreries dans les décisions sur les deux clubs visiteurs. Et pas seulement le penalty généreux accordé à Lyon pour une main de Benjamin André.

« J’ai vu des choses surprenantes sur les deux matchs. Était-ce pour favoriser sciemment les équipes supposées être les plus fortes? Je ne peux pas l’imaginer. Mais le constat que je fais, c’est que ça tourne toujours, sur ces deux matchs, en faveur des équipes supposées être plus fortes. “Il y a une action litigieuse sur le penalty mardi et une autre sur le pénalty non sifflé sur Coulibaly (FC Nantes) hier. Pourquoi là on n’y va pas et pourquoi sur le penalty de Paris avec la main de Pallois, on y va? Là, je dois vous avouer que je ne comprends pas », s’est étonné le technicien breton.

Prise de position sincère ou calcul en prévision de la finale du Stade de France où les Rouge et Noir craignent déjà de se faire léser ?

Arnaud Carond

Amoureux du foot, votre APPLICATION BUTFOOTBALLCLUB est disponible.

La version IOS (iPhone) est disponible sur l’App Store

La version Android (Samsung) est disponible sur Google Play

07 Mai
08:39
FC Nantes : le patron de l’arbitrage français répond sèchement à Valentin Rongier

Deux jours après la demi-finale de Coupe de France, PSG-Nantes (3-0), le débat continue autour de l’arbitrage de Monsieur François Letexier.

On le sait, et ce n’est pas nouveau dans le football français, l’arbitrage de François Letexier au Parc des Princes, lors de la demi-finale de Coupe de France PSG-FC Nantes, suscite un immense débat. Que ne goûtent pas vraiment joueurs et supporters des Canaris, certains de s’être fait entuber dans les grandes largeurs.

Le moins virulent n’a pas été le capitaine du FC Nantes, Valentin Rongier, qui a affirmé et qui affirme toujours que l’arbitre du match lui a tenu les propos suivants : « L’arbitre me dit : pour moi, Thiago Silva n’a pas l’intention de faire faute. Je lui réponds : mais si c’est pour Paris, vous sifflez ? Il me répond : Monsieur Rongier, vous êtes intelligent, vous savez bien que les sanctions n’ont pas les mêmes conséquences. Quand un arbitre te dit ça… »

Interrogé par l’Equipe, le patron de la direction technique de l’arbitrage, Pascal Garibian, s’offusque devant l’idée que Mr Letexier puisse arbitrer différemment pour le PSG que pour Nantes. « Je dis stop. Comment peut-on remettre en cause l’honnêteté et la probité de Mr Letexier ? Valentin Rongier n’a pas compris et il y a eu un vrai malentendu. François Letexier a été à la hauteur des attentes de la direction technique de l’arbitrage. »

Toujours beaucoup de mal à se remettre en cause les arbitres français…

L.T.

07 Mai
08:39
Girondins : le chantier inattendu et compliqué des nouveaux dirigeants bordelais
07 Mai
08:39
OM – Mercato : la grande lessive annoncée touchera-t-elle la direction ?
07 Mai
08:39
OL, OM – Mercato : à Lyon, où à Marseille, la candidature Benitez pourrait prendre du poids !

En fin de contrat à Newcastle, l’entraîneur Rafael Benitez pourrait être tenté par une expérience en Ligue 1. Il a même signé avec une société d’agents lyonnaise…

C’est naturellement une information à retenir. Parce que le mercato d’été commence déjà à agiter les cellules de recrutement des clubs européens. Parce que l’Olympique Lyonnais n’a jamais été aussi peu certain de conserver Bruno Genesio la saison prochaine. Et parce qu’enfin, Rudi Garcia, à l’Olympique de Marseille, pourrait prendre la porte en cas de non-participation de sa formation à la prochaine Ligue des Champions.

Rafael Benitez, qu’on ne présente plus et qui a tout de même à son palmarès une Ligue des Champions (avec les Reds de Liverpool), est quant à lui en fin de contrat au sein des Magpies de Newcastle. Un nouveau contrat, de deux ans, lui a été proposé, mais l’ancien coach du Real Madrid, de Valence où encore de Naples, a décidé d’attendre.

Et pour cause : Benitez, il y a quelques semaines, a décidé de signer avec une société française pour représenter ses intérêts en…France. Il s’agit de Score Agencies, comme révélé par le quotidien l’Equipe, entre autre géré par un agent sportif, Alexandre Bonnefond. Ce dernier gère donc désormais l’avenir potentiel, du moins dans l’Hexagone et jusqu’au mois de septembre 2019, d’un homme que l’on pourrait annoncer assez vite sur le banc des deux Olympiques…

L.T.

07 Mai
08:39
PSG : Neymar a un nouveau gadget pour améliorer son image

Comme le rapporte Le Parisien, l’attaquant du Paris SG Neymar à une nouvelle méthode pour redorer son image, écornée depuis l’été dernier.

Neymar plongeur, Neymar pas au niveau, Neymar fragile… L’image de la star brésilienne a pris un sacré coup lors de la Coupe du Monde 2018 en Russie. Durant sa convalescence, l’attaquant du Paris Saint-Germain est souvent apparu dans les médias ou sur les réseaux sociaux. L’objectif : redorer son image.

Pour accentuer ce processus, l’international auriverde aurait usé d’une nouvelle méthode, comme le rapporte Le Parisien. Ainsi, depuis quelques semaines, une équipe de Otro.com – plateforme numérique qui rassemble des personnalités du monde footballistique –, suit au quotidien le joueur de 27 ans.

Lancée le 3 décembre dernier, cette plateforme payante filme le Brésilien Neymar dans son intimité en balançant des vidéos hebdomadaires de lui. L’objectif à travers cette collaboration est de montrer le joueur parisien sous sa vraie personnalité, histoire de rendre l’image du joueur encore plus attractive qu’elle ne l’est déjà.

S.T.

Amoureux du foot, votre APPLICATION BUTFOOTBALLCLUB est disponible.

La version IOS (iPhone) est disponible sur l’App Store

La version Android (Samsung) est disponible sur Google Play

07 Mai
08:39
ASSE : Roland Romeyer espère l’arrivée d’un nouvel actionnaire avant la fin de saison !

Dans un entretien à L’Equipe, Roland Romeyer a confirmé que l’ASSE cherchait un nouvel actionnaire pour aider le club à se pérenniser.

A l’occasion d’un long entretien à L’Equipe, Roland Romeyer (73 ans) est revenu sur les soucis qui l’ont poussé à prendre du recul à l’ASSE et de déléguer davantage à Frédéric Paquet (directeur général) depuis un an.

En 2018, le président du Directoire a très mal vécu la crise traversée par les Verts : « J’ai reçu beaucoup d’insultes et des menaces de mort. Des vigiles gardaient ma maison jour et nuit. Je prends mes affaires à coeur, et quand cela va moins bien, j’en souffre. On dit que j’ai fait un burn-out. Ce n’était pas un burn-out. Mais j’ai été meurtri, c’est sûr ».

«  Ce sera peut-être réglé avant la fin de cette saison »

Revenant sur la fausse vente du club l’été dernier, Roland Romeyer a confirmé l’information selon laquelle GACP (nouveaux actionnaires de Bordeaux) avaient tenté de racheter l’ASSE avant Peak6 l’été dernier… Et que le club cherchait bien un nouvel actionnaire pour injecter de l’argent frais dans les caisses.

« On cherche un troisième actionnaire minoritaire, apportant de l’argent au capital du club, pas aux actionnaires, car ayant vocation à prendre petit à petit le relais. Je voudrais un passionné, un made in France. Mieux : de la région. Je peux toujours rêver (…) On travaille. Il y a des contacts. Ce sera peut-être réglé avant la fin de cette saison. Un Français ? Je n’ai pas vérifié s’il avait été naturalisé. (Il rit.) Vous allez trop vite en affaires. Un bon de commande a une valeur quand il est signé. Surtout dans le football, où je ne crois que ce que je vois. Et tant que ce n’est pas signé… »

Arnaud Carond

07 Mai
08:39
FC Barcelone : Lionel Messi et le Barça, l’histoire va se poursuivre !

Comme l’a laissé entendre le président du FC Barcelone, Josep Maria Bartomeu, l’Argentin Lionel Messi pourrait prochainement parapher un nouveau contrat.

Il n’aura donc, selon toute vraisemblance, connu qu’un seul club : le FC Barcelone. Ce qui apparaît, déjà aujourd’hui, comme une évidence, tant Lionel Messi est à jamais associé à l’institution catalane. L’Argentin, qui signé son tout dernier contrat avec le Barça en 2017, et ce jusqu’en 2021, pourrait prochainement parapher un tout nouveau document.

Son président, Josep Maria Bartomeu, l’espère, lui qui s’est confié à ce sujet au média américain, ESPN. Propos retranscrits par Goal.

« Nous voulons qu’il ait une très longue carrière afin de pouvoir continuer à l’apprécier. Lionel a réussi à abattre les frontières. Tout le monde l’admire et il est applaudi dans les autres stades par des supporters rivaux. Nous aimerions renouveler son contrat, c’est l’idée. Il est jeune et il a encore deux ans sur son contrat. Il s’améliore constamment, innove toujours. Je crois qu’il en a encore beaucoup des années devant lui et dans les mois à venir, nous allons nous asseoir avec lui pour qu’il ait encore beaucoup d’années à Barcelone. »

L.T.

Vidéos des matchs
Ligue 1 Conforama
LaLiga Santander
Serie A
Journée 37
RC Strasbourg Alsace-Stade Rennais FC (0-2) - Journée 37 - Ligue 1
Girondins de Bordeaux-Stade de Reims (0-1) - Journée 37 - Ligue 1
Toulouse FC-Olympique de Marseille (2-5) - Journée 37 - Ligue 1
Montpellier Hérault SC-FC Nantes (1-1) - Journée 37 - Ligue 1
Paris Saint-Germain-Dijon FCO (4-0) - Journée 37 - Ligue 1
EA Guingamp-Nîmes Olympique (2-2) - Journée 37 - Ligue 1
Olympique Lyonnais-SM Caen (4-0) - Journée 37 - Ligue 1
AS Saint-Etienne-OGC Nice (3-0) - Journée 37 - Ligue 1
AS Monaco-Amiens SC (2-0) - Journée 37 - Ligue 1
LOSC-Angers SCO (5-0) - Journée 37 - Ligue 1
Ligue 1 2018-2019 Résumé Journée 37
Journée 38
Sevilla FC vs Athletic Club (2-0) - Journée 38 - LaLiga
SD Huesca vs CD Leganés (2-1) - Journée 38 - LaLiga
SD Eibar vs FC Barcelona (2-2) - Journée 38 - LaLiga
Real Valladolid vs Valencia CF (0-2) - Journée 38 - LaLiga
Real Madrid vs Real Betis (0-2) - Journée 38 - LaLiga
RCD Espanyol vs Real Sociedad (2-0) - Journée 38 - LaLiga
RC Celta vs Rayo Vallecano (2-2) - Journée 38 - LaLiga
Levante UD vs Atlético de Madrid (2-2) - Journée 38 - LaLiga
Getafe CF vs Villarreal CF (2-2) - Journée 38 - LaLiga
Deportivo Alavés vs Girona FC (2-1) - Journée 38 - LaLiga
LaLiga 2018-2019 Résumé Journée 38
Journée 37
Juventus (1-1) Atalanta - Journée 37 - Serie A
Parma (1-0) Fiorentina - Journée 37 - Serie A
Chievo (0-0) Sampdoria - Journée 37 - Serie A
Milan (2-0) Frosinone - Journée 37 - Serie A
Genoa (1-1) Cagliari - Journée 37 - Serie A
Sassuolo (0-0) Roma - Journée 37 - Serie A
Lazio (3-3) Bologna - Journée 37 - Serie A
Empoli (4-1) Torino - Journée 37 - Serie A
Udinese (3-2) Spal - Journée 37 - Serie A
Napoli (4-1) Inter - Journée 37 - Serie A
Serie A 2018-2019 Résumé Journée 37
Classement
Ligue des Champions
LaLiga Santander
Premier League
Total Africa Cup of Nations
Groupe A
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
6
6
1
3
2
6
5
1
1
6
0
1
5
2
14
-12
Groupe B
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
8
6
2
2
2
6
7
-1
4
2
6
0
2
4
6
13
-7
Groupe C
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
9
6
2
3
1
7
5
2
4
6
1
1
4
5
17
-12
Groupe D
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
4
6
1
1
4
5
8
-3
3
6
1
0
5
4
12
-8
Groupe E
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
7
6
2
1
3
6
11
-5
4
0
6
0
0
6
2
13
-11
Groupe F
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
6
6
1
3
2
8
16
-8
3
6
0
3
3
11
14
-3
Groupe G
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
7
6
2
1
3
7
16
-9
7
6
2
1
3
8
9
-1
Groupe H
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
8
6
2
2
2
6
6
0
4
6
1
1
4
4
12
-8
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
59
38
15
14
9
48
35
13
59
38
17
8
13
62
47
15
53
38
14
11
13
48
50
-2
53
38
13
14
11
41
45
-4
50
38
13
11
14
45
46
-1
50
38
14
8
16
44
52
-8
50
38
13
11
14
39
50
-11
47
38
11
14
13
46
50
-4
45
38
11
12
15
37
43
-6
44
38
10
14
14
49
52
-3
44
38
11
11
16
59
66
-7
41
38
10
11
17
32
51
-19
41
38
10
11
17
53
62
-9
37
38
9
10
19
37
53
-16
33
38
7
12
19
43
65
-22
32
38
8
8
22
41
70
-29
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
70
38
21
7
10
73
51
22
66
38
19
9
10
65
54
11
57
38
16
9
13
47
46
1
54
38
15
9
14
54
46
8
52
38
15
7
16
51
48
3
52
38
15
7
16
52
55
-3
50
38
14
8
16
52
59
-7
49
38
14
7
17
51
53
-2
45
38
12
9
17
42
48
-6
45
38
13
6
19
56
70
-14
40
38
11
7
20
45
68
-23
39
38
9
12
17
45
65
-20
36
38
9
9
20
35
60
-25
34
38
10
4
24
34
69
-35
19
26
38
7
5
26
34
81
-47
16
38
3
7
28
22
76
-54
Groupe A
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
Groupe B
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
Groupe C
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
Groupe D
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
Groupe E
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
Groupe F
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0